Bienvenue »

31 août 2018 – 20 h 03 min

Septembre sonnera la rentrée pour les activités du cercle d’Echecs !
Reprise dès le mardi 4 septembre 2018 de 17 à 19h , à la MAC de Bischwiller, 1, rue du stade les mercredis et samedis …

Lire l'article complet »
Dans la presse...
Tournois annoncés
Résultats sportifs
Vie du club
Ecoles
Accueil » Dans la presse...

L’élite des clubs d’échecs

Soumis par sur 1 juin 2013 – 20 h 00 min
(Cet article est paru dans les Dernières Nouvelles d’Alsace du 31/05/2013)

Les premières parties du championnat de France des clubs d’échecs Top 12 ont débuté hier dans la salle de la Douane de Haguenau. La compétition qui réunit l’élite des équipes françaises se déroule jusqu’au 9 juin.

L’élite des clubs d’échecs 1

Une compétition d’échecs n’est pas si silencieuse que ça. Certes, les « supporters » ne chantent pas à tue-tête pour encourager les joueurs. Ils se contentent d’observer les débats dans une salle annexe spécialement dédiée où les parties sont retransmises sur un écran géant ou alors derrière l’écran de leur ordinateur — les parties sont diffusées en direct sur le site de la Fédération française d’échecs. Certes, les joueurs n’expriment pas bruyamment leur satisfaction lorsqu’ils prennent le dessus sur un adversaire. Certes, les arbitres n’usent pas du sifflet pour rappeler les joueurs à l’ordre d’un règlement très subtil. Mais quelque 96 joueurs d’échecs rassemblés dans une salle produisent forcément des décibels.

Quelques clichés de la salle de la douane et des joueurs
(photos publiées avec l’aimable autorisation de Marie Boyard)

 

Forte concentration de talents

Un face-à-face n’est pas constant. Après avoir poussé une pièce, il n’est pas rare de voir un joueur quitter la table pour se dégourdir les jambes en attendant que son adversaire réfléchisse à la réplique adéquate. Et que fait un joueur échecs lorsqu’il croise un autre joueur d’échecs dans les allées d’une compétition ? Il chuchote. Avec le grincement des pas sur le parquet de la salle de la Douane de Haguenau — les bandes de moquette installées pour l’occasion ne font pas de miracle —, cela occasionne un bruit de fond qui, visiblement, n’a pas l’air de gêner la concentration des compétiteurs.

Ces derniers, issus des douze meilleurs clubs du territoire, s’affrontent depuis hier après-midi. Il en sera de même chaque jour jusqu’au 9 juin date à laquelle sera proclamé le classement du championnat de France des clubs Top 12 (*). Les équipes les plus ambitieuses luttent pour décrocher un ticket pour la Coupe d’Europe des clubs champions. Seuls les deux premiers clubs pourront y prétendre. Certaines équipes tenteront d’améliorer leur classement par rapport à l’année dernière, à l’instar du club de Bischwiller qui a terminé 6e de la compétition l’année dernière. D’autres lutteront pour ne pas « descendre », autrement dit quitter l’élite que constitue Top 12 pour batailler en Nationale 1. « Il y a de gros enjeux, commente Roland Reeb, le président du club bischwillerois qui officie également en tant qu’arbitre. Ce rendez-vous constitue un événement majeur pour notre sport. »

Des photos de la magnifique ville de Haguenau qui accueille l’événement.
(publiées avec l’aimable autorisation de Marie Boyard)
[Gallery not found]

À preuve : la compétition rassemble 74 grands maîtres de 27 nationalités différentes, 20 maîtres internationaux, neuf maîtres FIDE (Fédération internationale d’échecs), cinq grands maîtres féminins et quatre maîtres internationaux féminins. En clair, une très forte concentration de talents. Bilel Bellahcene, déjà maître FIDE à 15 ans, entrera en lice aujourd’hui sous les couleurs de Bischwiller.

(*) La Fédération française d’échecs a délégué à l’Office des sports et des loisirs de la Ville de Haguenau l’organisation de la manifestation, en collaboration avec les clubs d’échecs de Bischwiller et de Haguenau.

Des animations sont prévues en zone piétonne mercredi, samedi et dimanche, avec possibilité de s’initier aux échecs ou de faire une partie sur un échiquier géant.

L’élite des clubs d’échecs