Bienvenue »

31 août 2018 – 20 h 03 min

Septembre sonnera la rentrée pour les activités du cercle d’Echecs !
Reprise dès le mardi 4 septembre 2018 de 17 à 19h , à la MAC de Bischwiller, 1, rue du stade les mercredis et samedis …

Lire l'article complet »
Dans la presse...
Tournois annoncés
Résultats sportifs
Vie du club
Ecoles
Accueil » Résultats sportifs

Championnats du Bas-Rhin 2016 des moins de 16, 14 et 12 ans

Soumis par sur 1 novembre 2016 – 22 h 00 min

Championnat Bas Rhin 2016Le club de Vendenheim a accueilli du 26 au 30 octobre 2016 le championnat du Bas-Rhin des minimes, benjamins et pupilles, en catégories mixtes et féminines. Les Bischwillerois furent au rendez-vous, 10 d’entre eux sur 12 engagés, se qualifiant pour la finale régionale à Mittelwihr en février 2017.

Les joueurs ont disputé 7 rondes à la cadence de 90 minutes par joueur, pour la partie, avec 30 secondes de temps additionnel  par coup, deux parties par jour, à 9h et 13h30, et une dernière le dimanche matin.

Chez les minimes c’est Romain Kantzer (Bischwiller) avec 6 points, qui l’emporte au départage, après deux parties rapides de 10 minutes plus 3 secondes par coup, puis deux parties de blitz en 3 minutes plus 2 secondes par coup, face à son rival de Strasbourg Jonas Wherung-Montpezat. Antoine Strohl termine à la 3e place.

Chez les minimes filles, Chelsea Fesselier s’impose avec un beau score de 7 sur 7.

Chez les benjamins, également deux ex aequo à 5 points, Hugo Horlacher d’Oberhausbergen, qui bat en parties rapides Ethan Kubesch (Bischwiller) pour le titre de Champion du Bas-Rhin. Adam Bellahcene, 3e, Amine Boumaza 6e et Ivo Malonowski 7e, se qualifient également pour la finale régionale. Ils seront accompagnés par Pierre-Matthieu Prat, qualifié d’office, en raison de son titre de champion d’Alsace 2015.  Whalid Ghemet a marqué 3 points et se classe 16e sur 21.

Chez les pupillettes, Arevik Strasser s’est emparé du titre sans difficulté. C’est le 3e titre de champion pour Bischwiller.

Chez les pupilles, Yousfi Adem, 5,5 points, du club de la Mossig a remporté le titre de Champion du Bas-Rhin. Victor Schulz, 5 points (Bischwiller) remporte le titre de Vice Champion, 2e titre de vice Champion pour les Bischwillerois. Soren Henry avec 4,5 points, se classe 6e, qualifié pour la finale régionale. Clarence Martin pour son premier championnat départemental a marqué 2 points se classant 16e sur 21.

Sur la photo au 1er rang de G à D, Soren, Ethan, Victor, Adam, Arevik, au 2e rang Ivo, Amine, Romain, Antoine et Chelsea.

 

CHAMPIONNAT DU MONDE d’ECHECS des moins de 12, 10 et 8 ans

 Du 19 au 30 octobre la ville de Batoumi, en Géorgie, sur les bords de la Mer Noire, a organisé le championnat du monde d’Echecs des moins de 12, 10 et 8 ans, dans les catégories mixtes et féminines. Plus de 750 compétitrices et compétiteurs ont disputé 11 rondes. La cadence de jeu était de 90 minutes pour jouer 40 coups, plus 30 secondes de temps additionnel par coup joué, puis rajout d’une demie heure pour finir la partie.

La délégation française était forte de 12 joueuses et joueurs, encadrée par trois entraîneurs. Jenna Bellahcene, championne de France des moins de 8 ans, et sa sœur Sofia, championne de France des moins de 12 ans faisaient partie du voyage. Rayane, le frère, accompagnait ses sœurs, et coachait également la plus jeune.

Jenna, 4e du dernier championnat d’Europe, a mal débuté, avant de marquer des points dans la 2e moitié du championnat mondial. Avec 6 points sur 11, elle a atteint les objectifs de ses entraîneurs. Elle se classe 23e avec un classement ELO initial qui la plaçait à la 33e place.

Sofia, a fait le chemin inverse, débutant par 1,5 point sur 2 contre de fortes joueuses. Ensuite ce fut extrêmement difficile. Elle n’a plus marqué que 3 points sur les 9 parties restantes. Elle finit 72 » au classement général, contre un classement initial de 44e. Dans ces cas là, on n’a qu’une seule hâte, c’est que cela se termine. En un championnat, elle aura perdu tous les points accumulés en une saison. Il va falloir se remotiver pour remonter la pente. Ce sera dur, mais faisable.