Bienvenue »

31 août 2018 – 20 h 03 min

Septembre sonnera la rentrée pour les activités du cercle d’Echecs !
Reprise dès le mardi 4 septembre 2018 de 17 à 19h , à la MAC de Bischwiller, 1, rue du stade les mercredis et samedis …

Lire l'article complet »
Dans la presse...
Tournois annoncés
Résultats sportifs
Vie du club
Ecoles
Accueil » Résultats sportifs

Top 12 – Brest 2018 – Le choc des candidats

Soumis par sur 3 juin 2018 – 22 h 02 min

La ronde 9 a vu s’affronter les équipes de Bischwiller, vice championne de France 2017 et 2016, et Clichy, championne de France 2017 et 2016. En 2015 c’est Bischwiller qui l’avait emporté, devant Clichy.

Pour cette rencontre des prétendants au titre, Bischwiller avait un petit avantage, Clichy ayant d’entrée perdu contre Grasse, sur le plus petit des scores 1 à 0. Un match nul suffisait aux Bischwillerois pour conserver la tête du classement. Ils ne s’en sont pas contentés. Se battant sur tous les échiquiers, les Bischwillerois l’ont emporté par 3 à 1, soit 3 victoires de parties, 4 nulles et une seule défaite. En 9 rencontres, soit 72 parties devant l’échiquier, l’équipe n’a concédé que 4 défaites.

Notre équipe alignait, par ordre d’échiquier, Arkadij Naiditsch (ELO 2697) Etienne Bacrot (2714), Maxim Rodshtein 2678, Markus Ragger 2672, Sébastien Mazé (2615), Romain Edouard (2621), Jean-Pierre Le Roux (2557) et Nino Maisuradze (2172). Victoires de Arkadij, Jean-Pierre et Romain.

Deux rondes avant la fin, le titre ne peut plus échapper à l’équipe bischwilleroise : elle compte 4 points d’avance sur ses deux poursuivants, Clichy et Bois-Colombes, qu’elle a battu toutes les deux.

Ce sera officiel mardi après la 11e ronde.

Et ce sera alors le 2e titre pour une équipe du TOP 12, les féminines du TOP 12 féminin ayant remporté le championnat également à deux reprises.

Six joueurs ont fait partie des équipes championnes en 2015 et 2018, Etienne Bacrot, Arkadij Naiditsch, Romain Edouard, Markus Ragger, Jean-Pierre Le Roux et Nino Maisuradze.
Jean-Pierre Le Roux est double champion de France 2018 : en équipe avec son club et en individuel champion de France de parties rapides.

Il reste encore à jouer contre Vandoeuvre lundi, puis Evry mardi, et le marathon prendra fin.
Repos pour les joueurs qui l’auront bien mérité. Onze matchs sous tension, c’est épuisant, même si la pression va se relâcher sur les deux dernières rencontres.