Bienvenue »

31 août 2018 – 20 h 03 min

Septembre sonnera la rentrée pour les activités du cercle d’Echecs !
Reprise dès le mardi 4 septembre 2018 de 17 à 19h , à la MAC de Bischwiller, 1, rue du stade les mercredis et samedis …

Lire l'article complet »
Dans la presse...
Tournois annoncés
Résultats sportifs
Vie du club
Ecoles
Accueil » Dans la presse...

Bischwiller s’offre une Coupe !

Soumis par sur 19 septembre 2014 – 20 h 00 min
(Cet article est paru dans le Cahier de la Fédé – Septembre 2014)

Le club alsacien de Bischwiller a remporté la finale de la coupe Loubatière.

Convivialité. Le maître-mot de la coupe Loubatière. L’ancienne coupe de la Fédération, créée en 1991, avait été rebaptisée en 2006 du nom de l’ancien président de la FFE, décédé en 2004, qui en avait été le concepteur. « L’idée initiale était d’organiser une compétition réservée à des joueurs qui ne font pas partie de l’élite », explique Jacques Dupont, le directeur de la coupe depuis 2006. « C’est pourquoi la limite a été fixée à 1700 Elo ». Dans cette compétition, pas de grosses pointures qui dominent, mais des équipes homogènes composées de joueurs de clubs qui ne se prennent pas pour des caïds, et surtout qui ne se prennent pas la tête. « C’est la compétition conviviale par excellence », assure Jacques Dupont.

De gauche à droite : Romain Kantzer, Nicolas Lagel, Juliette Guerin, Luan Tournois.

Sur la photo de gauche à droite : Romain Kantzer, Nicolas Lagel, Juliette Guerin, Luan Tournois.

Du coup, le succès de la coupe Loubatière ne se dément pas depuis maintenant plus de deux décennies. C’est la coupe la plus populaire et celle qui détient, de loin, le record de participation. Un record qui ne cesse d’ailleurs d’être battu d’année en année. 637 équipes avaient pris le départ de l’édition 2014. Soit 102 de plus que l’année précédente. Comme d’habitude, elles n’étaient plus que 16 pour la finale qui s’est déroulée à Roanne le week-end des 28 et 29 juin.

Prime à la jeunesse

Au moment de la mise en route des pendules, bien difficile de désigner un favori qui pouvait prétendre à la succession de Meximieux, le vainqueur de l’édition précédente, tant les équipes sont homogènes en raison de la barrière Elo. C’est le principe même d’une compétition très ouverte où chacun a sa chance. Certes, Nancy, Reims et Meximieux participaient à leur 3ème finale d’affilée, mais cette continuité n’apporte aucune garantie.

Finalement, c’est Bischwiller qui coiffe Bordeaux d’une courte tête. L’équipe alsacienne était composée de 4 joueurs de moins de 16 ans qui évoluaient cette saison dans le Top jeunes. L’année dernière, Meximieux avait également remporté la compétition avec une équipe 100% jeunes. Des jeunes en pleine phase de progression et qui valent assurément plus que leur Elo, voilà certainement la recette pour remporter la coupe Loubatière.


 

Bischwiller s'offre une coupe