Bienvenue »

5 juillet 2021 – 20 h 22 min

Au bout d’un suspense long de onze jours, l’équipe de Bischwiller a remporté son 4e titre de Champion de France, le 3e consécutif, après ceux de 2018 et 2019, l’édition de 2020 n’ayant pas eu lieu. …

Lire l'article complet »
Dans la presse...
Tournois annoncés
Résultats sportifs
Vie du club
Ecoles
Accueil » Résultats sportifs

Bischwiller remporte son 5e titre de Champion de France

Soumis par sur 21 juin 2022 – 19 h 00 min

La Ville et le club d’échecs de Chartres ont superbement accueilli du 9 au 19 juin le TOP 16, championnat par équipes de huit joueurs regroupant les seize meilleures équipes françaises.
Chaque équipe peut aligner trois joueurs étrangers, et doit obligatoirement jouer avec une féminine française.
Les seize équipes sont réparties en deux poules A et B. Au sein de chaque groupe les équipes se rencontrent toutes, à raison d’un match par jour. La cadence de jeu est de 90 minutes pour jouer 40 coups, avec un ajout de temps de 30 minutes une fois les 90 minutes écoulées. Après chaque coup joué, la pendule rajoute 30 secondes au capital temps du joueur. C’est la cadence dite « Fischer », du nom de l’ancien champion du Monde Bobby Fischer.

Bischwiller évoluait dans le poule A, la plus forte des deux.
Dès la 1ère ronde Bischwiller rencontrait Chalons en Champagne, un candidat au podium, avec un succès difficile, 1 à 0, soit un gain et sept parties nulles. Minimal mais suffisant pour empocher les trois points de la victoire. Puis suivirent trois matchs plus faciles contre Metz (5 à 0), Club 608 Paris (6 à 1) et Tremblay-en-France (4 à 0). Cinquième match contre Chartres, autre gros client, club organisateur, qui monte lentement mais sûrement. Match à suspense et gain final par 2 à 1. Pour finir les matchs de poule, Bischwiller battait ensuite Villejuif par 7 à 0 et Grasse par 3 à 0. A l’issue des cinquante six parties de poule, l’équipe n’en avait perdu que deux.

Passage en poule haute avec les quatre équipes classées en tête de la poule B.
Les matchs acharnés allaient s’enchaîner. D’abord contre Mulhouse qui est battu par 4 à 2 après un long combat. Puis c’est au tour de Vandoeuvre de devoir s’incliner par 5 à 1.
Restaient à jouer les deux dernières équipes, candidates au titre comme les locaux, Clichy, déjà quinze fois champion de France, et Asnières sur Seine, la plus forte équipe sur le papier.
Le match contre Clichy s’est soldé par une victoire de 4 à 1, score qui ne reflète pas l’image du match, indécis jusqu’au bout. Ce n’est que tout à la fin que des parties se sont retournées en faveur des Alsaciens.
Puis match ultime contre Asnières, qui avait perdu deux points en cours de route, en faisant nulle contre Mulhouse d’abord, en match de poule, puis contre Chalons, en poule haute. Il leur fallait absolument la victoire pour finir champion, une nulle suffisant aux Bischwillerois pour l’emporter. Le match fut accroché, et de toute beauté. Score final 2 à 2 (deux pertes, deux gains et quatre nulles) qui permettait aux Bischwillerois de remporter leur cinquième titre de Champion de France, le quatrième consécutif.
Au classement final, Bischwiller avec 32 points sur 33 possibles, précédait Asnières (30), Clichy (28), Chalons en Champagne (28), Chartres (25), Mulhouse (22), Grasse (21) et Vandoeuvre (20).
En poule basse, les clubs de Tremblay, Metz, Saint Quentin et Lyon sauvaient leur place en TOP 16, tandis que Villejuif, l’Echiquier de l’Erdre (44) Agen et Club 608 Paris, descendaient en Nationale Une. Ces clubs seront remplacés par Capelle le Grande (Haut de France) Strasbourg, Poitiers et Marseille.
Avec la montée de Strasbourg, le nombre de clubs alsaciens dans le TOP, se monte à trois, sur seize, avec Mulhouse et Bischwiller.

Autre record auquel tiennent les joueurs, le nombre de matchs sans défaite, cinquante et un depuis la saison 2017, soit quarante neuf matchs gagnés et deux matchs nuls, le championnat comprenant onze matchs consécutifs par saison.

L’équipe bischwilleroise était composée des Grands Maîtres Markus Ragger (Autriche), Arkadij Naiditsch (Allemagne) Maxim Rodshtein (Israël) des GM français, Etienne Bacrot, capitaine, Laurent Fressinet, Sébastien Mazé, Jean-Pierre Le Roux, Bilel Bellahcene, Marie Sebag et de la GM féminin Nino Maisuradze.

Arkadij Naiditsch, avec 8,5 points sur 11 possibles, a remporté le trophée du meilleur 3e échiquier. Il a livré des parties de toute beauté.

L’équipe est qualifiée pour la Coupe d’Europe des Clubs Champions en Autriche du 1er au 10 octobre. Qualifiée chaque année pour cette coupe européenne, depuis 2014, le club n’a jamais pu y envoyer d’équipe, faute de financement suffisant. Peut-être cette année sera-t-elle la bonne, pour fêter le cinquième titre de Champion de France.

Le club est encore engagé en Final Four du TOP 12 féminin à Paris, et en finale nationale de la coupe de la parité, jouée avec deux féminines et deux joueurs masculins, à Nîmes.