Bienvenue »

31 août 2018 – 20 h 03 min

Septembre sonnera la rentrée pour les activités du cercle d’Echecs !
Reprise dès le mardi 4 septembre 2018 de 17 à 19h , à la MAC de Bischwiller, 1, rue du stade les mercredis et samedis …

Lire l'article complet »
Dans la presse...
Tournois annoncés
Résultats sportifs
Vie du club
Ecoles
Accueil » Dans la presse..., Résultats sportifs

TOP Jeunes à Lyon

Soumis par sur 12 juin 2019 – 19 h 50 min

Pendant le weekend de Pentecôte, le club d’Echecs de Lyon Oullins a organisé de belle manière les phases finales du TOP Jeunes. Huit équipes s’affrontaient en poule haute, et autant en poule basse. En poule basse les quatre dernières équipes redescendaient en Nationale Une, remplacée par les quatre vainqueurs de la division inférieure.

Bischwiller, partait en 7e position avant les quatre dernières rencontres, avec comme objectif de gagner trois matchs remontant ainsi à la 5e place.  Cela ne s’est pas déroulé selon le schéma souhaité. Premier match contre l’équipe cannoise, future championne de France, et nettement favorite. Un forfait de dernière minute pour cause de bouchon automobile, a été enregistré au 6e échiquier. Avant même de débuter l’équipe comptait deux points de pénalité. Deniz Ramazanov, au 7e échiquier, fut le seul à gagner une partie. Tous les autres joueurs se sont inclinés. Score final avec la pénalité de -2, 15 à 0.

Adem Yousfi qui devait venir en train, après un voyage scolaire en Angleterre a raté son train au départ de Strasbourg. Il est arrivé à Lyon à 22h15 et à 22h30 l’équipe était enfin au complet.

Le lendemain commençait les matchs à gagner. Contre Bois-Colombes, les joueurs se sont bien battus, menant par 5 à 4 avec une dernière partie à achever. Elle comptait pour deux points. Commencée à 9h30, la partie a duré jusqu’à 14 heures, et Sofia a dû coucher son roi. Le score est passé de 5 à 4 à 5 à 6 pour Bois Colombes.

L’après-midi, nouveau match à notre portée, contre Lyon Oullins, le promu du championnat.

Cette fois-ci tout à fonctionné à l’envers et les Lyonnais l’ont emporté par 10 à 4.

Le lendemain, dernier match contre Corbas, commune de la banlieue lyonnaise. Et la victoire tant espérée était au rendez-vous. Après un début chaotique les joueurs redressaient progressivement la barre pour l’emporter de justesse par 6 à 5. Pour son dernier match en TOP Jeunes, Pierre-Matthieu a signé sa dernière victoire. Il passera cadet la saison prochaine. Il aura joué 7 saisons en TOP jeunes avec Bischwiller, passant de poussin à pupille, puis benjamin et minime. Avec cet unique gain, l’équipe reprenait la 7e place abandonnée la veille.

Notre équipe était formée des minimes Julien Steibel (un point sur quatre) et Pierre-Matthieu Prat (un point sur quatre), des benjamins Sofia Bellahcene (0,5 point sur 4), Adem Yousfi (2 points sur 3), des pupilles Rouben Strasser (2,5 points sur 4), Arthur Ge, (0,5 point sur 3), du poussin Enzo Iino Jubin ( 2,5 points sur 5) des petits poussins Deniz Ramazanov (1,5 points sur 6) et Bastien  Muller-Moingt ( 1 point sur 6).

Les trois plus jeunes joueurs, Enzo, Deniz et Bastien étaient encadrés par leur parent respectif.

Le Grand Maître Philipp Schlosser assurait l’encadrement technique. Il assure également une partie des cours de formation des espoirs, épaulé par le Maître International Etienne Mensch.

Le championnat de France a été remporté par Cannes qui remportait ainsi son 8e titre national, acquis de justesse, au départage, face à E.F.E. Metz surprenante équipe, inconnue il y a encore trois saisons. Mulhouse terminait sur le podium en 3e place. Les équipes de Tremblay-En-France, Clichy, Montreuil et Dieppe, 5e, 6e, 7e et 8e de la poule basse descendent en Nationale Une.

L’équipe II de Bischwiller évolue en Nationale Une, et l’équipe III évolue en Nationale II. Ces deux équipes sont également formées de huit joueurs, deux de moins de 16, deux de moins de 14, deux de moins de 12 et deux de moins de 10. La formation permanente reste le fer de lance du club qui doit sans cesse former de nouveaux joueurs qui vont entrer dans les équipes de jeunes par l’arrière, avant de progresser et de faire tout le cursus dans cette filière d’excellence.