Bienvenue »

1 septembre 2019 – 14 h 00 min

Horaires en période scolaire : mardi 17-19h, mercredi 14-16h, samedi 14-16h /
Horaires pendant les congés : du lundi au vendredi de 14 à 16h (les jours ouvrables).
– Lieu : sous-sol de la M.A.C. 2, rue du stade …

Lire l'article complet »
Dans la presse...
Tournois annoncés
Résultats sportifs
Vie du club
Ecoles
Accueil » Résultats sportifs

Coupe Jean-Claude Loubatière 2018. La fin d’une belle saison en coupe

Soumis par sur 18 juin 2018 – 18 h 30 min

La coupe Jean-Claude Loubatière est une épreuve qui se joue par équipes de 4 joueurs. Elle est réservée aux joueurs classés à 1700 ou moins, lors de leur première participation.
Par la suite le joueur peut dépasser les 1700 points, à condition d’avoir joué auparavant une phase avec moins de 1700 points ELO.
Ce fut le cas d’Ethan Kubesch qui a joué le premier tour avec moins de 1700 points ELO, pour finir la saison à 1760 points.

La coupe comprend la phase départementale, alsacienne, interdépartementale et la finale.
La phase départementale avait été organisée à Bischwiller le 10 décembre 2017, avec 12 équipes, dont 5 de Bischwiller. 3 matchs pour tous, à la cadence de 50 minutes plus 10 secondes par coup, et 3 équipes qualifiées pour la suite.
L’équipe V, avec Léo Kantzer, Luca Cordas, Mathis Kubesch et Vlad-Stefan avait fini 8e sur 12. L’équipe IV, avec Domitrios Raouzaios, Hugo Perrouault, Eliott Kiefer et Charlène Ge s’était classée 11e. L’équipe III avec Arnaud Ogier, Ayman Jabri, Daniil Ogier et Anwar Jabri avait fini à la 7e place.
L’équipe II qui alignait Marcel Arimiéa, Arevik Strasser, Dany Pivarot et Claudia Fischer avait remporté la 2e place qualificative, derrière l’équipe Une.
Celle-ci s’était formée toute seule, avec Ethan Kubesch, Arthur Ge, Soren Henry et Rouben Strasser. Equipe jeune, dynamique, ambitieuse, avec une bonne entente entre ses quatre membres.

La phase alsacienne s’est déroulée à Stosswihr le 23 mars avec 8 équipes, dont deux qualifiées pour la suite.
Dans la même composition que précédemment l’équipe une a fini 2e avec 8 points sur 9, derrière Mulhouse, et devant Bischwiller II, étonnant 3e.
Dans l’équipe II, Léo Kantzer avait remplacé Claudia absente.
Fin de l’aventure pour l’équipe II.
Déplacement des deux équipes avec le Boxer Peugeot prêté gracieusement par la Ville de Bischwiller.

La phase interdépartementale a eu lieu le dimanche 27 mai à Montbéliard.
Chauffeur de l’équipe, Xiaoming Ge, le papa d’Arthur.
Rouben, en voyage scolaire était absent, remplacé par Marcel Arimiéa.
Avec Marcel, Ethan, Arthur et Soren, l’équipe a fini 1ère ex aequo avec Nancy, 9 points sur 9.
L’équipe était qualifiée pour la phase finale les 16 et 17 juin à Vandoeuvre ;
Chauffeur, M. Stéphane Kubesch, le papa d’Ethan. Rouben absent pour cause de voyage en Allemagne est remplacé par Ivo Malinowski, Marcel étant indisponible.

La finale se déroulait sur 2 journées, en 5 matchs, toujours en 50 minutes plus 10 secondes.
Equipe : Ehan 1760, Arthur 1645, Ivo 1589 et Soren 1582. Ethan, Arthur et Soren ont participé à toutes les phases.
1er match gagné 3 à 0 contre Nontron, en Dordogne. Ensuite douches froides, au pluriel, avec une défaite contre Angers 2 à 1, puis contre Bordeaux 3 à 0, et enfin contre Le Vesinet (Yvelines) également par 3 à 0. Pour la 5e rencontre notre équipe a battu Vandoeuvre 1 par 2 à 1. Au final l’équipe se classe 12e sur 16 dans cette finale qui regroupait des équipes venues de toute la France.
Fin de l’aventure 2018. Avec de bons souvenirs pour nos joueurs. Pour Bischwiller, c’était la 3e participation à une phase finale.

En 2014, en même temps que la coupe du Monde de football 2014, l’équipe avait remporté ce trophée à Roanne, avec Luan Tournois 1666, Nicolas Lagel 1659, Romain Kantzer 1673 et Juliette Guérin 1663. C’était Valérie Kantzer, la mère de Romain, qui avait accompagné les 3 garçons en train, Anne Guérin avait conduit sa fille en voiture. En 2015, à Saint Maximin, l’équipe s’était classée 13e sur 16 avec Marcel Arimiéa 1691, Pierre-Matthieu Prat 1695, Anatole Schmitt 1451 et Nicolas Mayer 1452. Le Président avait emmené l’équipe dans sa Dacia familiale…